Balade à Aubagne, ville d’amour de Marcel Pagnol a invité Charles Sandison dans le cadre de MP18

Pour préparer ma balade à Aubagne je suis allée sur le site internet de la ville. Je voulais visiter la Maison de Marcel Pagnol et voir le Petit monde de Marcel Pagnol. Mais pour le moment le kiosque est fermé car à partir du mois de juin 2018 les santons sont exposés à La cité de l’art santonnier Thérèse Neveu.

J’avais prévu de me garer à proximité de la Chapelle des Pénitents Noirs un lieu d’exposition que je connaissais déjà. En 2013 j’avais vu l’exposition Picasso à Aubagne. Du 14 février au 1er septembre 2018 l’artiste international  Charles Sandison nous fait vivre une expérience unique avec son oeuvre éphémère The Nature of Love. Évidemment je n’ai rien compris aux indications de Mme TOMTOM et je me suis trompée de route. J’ai donc continué tout droit vers le centre d’Aubagne où toutes les rues étaient fermées. Décidément c’était ma journée. J’ai pu me garer dans un parking sous l’esplanade de Gaulle et je me suis retrouvée dans le Carnaval de l’Amour & la Mer.

 

Balade à Aubagne ville d’amour de Marcel Pagnol

Après avoir admiré les magnifiques costumes des participants du Carnaval de l’Amour & la Mer, je pris la direction du 16 cours Barthélémy, adresse de la maison Natale de l’académicien.

La Maison Natale de Marcel Pagnol

L’appartement où est né Marcel Pagnol se trouve au 3ème étage de cette maison bourgeoise. C’était le logement de fonction de son père, instituteur. La ville d’Aubagne a racheté le rez-de-chaussée et a reconstitué l’appartement fin XIXème.

Un autre souvenir d’Aubagne, c’est la partie de boules sous les platanes du Cours. Mon père, parmi d’autres géants, faisait des bonds prodigieux, et lançait une masse de fer à des distances inimaginables.

Marcel Pagnol, La Gloire de mon père.

Dans une première partie on peut y voir la chambre à coucher, la salle à manger et la cuisine.

Puis la deuxième partie est consacrée à l’œuvre de Marcel Pagnol.

Balade sur Les sentiers de Pagnol dans les collines qu’il aimait tant

Un film nous emmène  sur les sentier de Pagnol dans les collines qu’ il aimait tant.

En 2014 j’ai accompagné la classe de ma fille lors d’une balade théâtrale proposée par La Compagnie Dans La Cour des Grands.

Les comédiens s’arrêtent à l’ombre des pins et des oliviers pour interpréter les œuvres de Pagnol, dont la fameuse La Partie de Carte. On sent les parfums de la garrigue. J’ai redécouvert l’oeuvre de Marcel Pagnol. Une oeuvre humaniste. Les sentiments et les relations des personnages sont  décrites avec sincérité.

En 2012 et 2013 j’ai pris un réel plaisir à voir les films de Daniel Auteuil Marius et Fanny. Ces pièces de théâtre sont intemporelles. On ne peut pas rester insensible au destin de ces deux personnages.

 

Charles Sandison: MP2018 sous le signe de l’amour

Direction la Chapelle des Pénitents Noirs. J’aime me promener dans les ruelles qui montent vers le centre d’art contemporain.

Dans le cadre du Programme MP2018 Quel Amour ! 450 évènements culturels offrent des rendez-vous festifs et culturels. Aubagne répond à cet appel avec un projet d’art numérique proposé par l’association Aubagne Art et Culture.

C’est dans le décor de la Chapelle des Pénitents Noirs que  Charles Sandison, artiste écossais ” enfant de la révolution informatique 8 bits ” nous interroge  sur l’amour à l’ère de la révolution de l’information, d’internet et de la place prépondérante de l’ordinateur dans notre quotidien. Il transforme la chapelle en un incubateur d’amour numérique.

Le sol, les murs et le plafond sont habités par une entité vivante, une installation animée immersive qui ne se répète jamais. Charles Sandison place le spectateur au centre d’un univers changeant de mots, de signes et de personnages.

C’est la première fois que j’éprouve  une telle expérience. L‘intelligence artificielle fait évoluer l’oeuvre d’art éphémère. Le 1er septembre 2018 elle disparaîtra avec la fin de l’exposition.

Allez-y. L’entrée est gratuite alors ne vous privez pas. Je pense y retourner dans un mois ou deux pour voir comment l’œuvre a évolué. Vous pouvez télécharger le flyer  ici si vous souhaitez plus d’informations.

Vous avez aimé mon article ? Faites-le savoir en le partageant sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas de laisser un commentaire.

 

Bonne balade !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Bénédicte

Ma Licence d'Anglais obtenue à l'Université d'Orléans m'a enrichi et m'a aidé à améliorer mes compétences littéraires et linguistiques. Mon expérience de 4 années dans une étude de Commissaires-Priseurs en tant qu' assistante m'a ouvert l'esprit sur le monde de l'art et m'a rendu encore plus curieuse. Mes nombreux déménagements font de moi une amoureuse de la France et de ses régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.